24 avril 2024

Entreprenariat : tous nos conseils pour réussir votre entreprise

Entreprendre en 2022 : une bonne idée ?

L’entrepreneuriat est un voyage de créativité, d’innovation et de passion. C’est un moyen de démarrer votre propre entreprise et de créer des opportunités pour le monde. C’est aussi une façon de s’épanouir dans sa vie, loin des liens hiérarchiques conflictuelles et du métro-boulot-dodo inhérent au monde du salariat.

Certaines personnes pensent que l’entrepreneuriat consiste à trouver un besoin sur le marché et à le combler. Cependant, cela pourrait ne pas être le cas car toutes les idées commerciales ne seront pas rentables. Il faut le noter, une partie des entreprises ne réussissent pas en fonctionnant ainsi. Par ailleurs, notons que le mot entrepreneur vient de deux mots français : entreprendre, qui signifie « entreprendre » et parier ou « risquer ». Vous souhaitez plus de liberté, voler de vos propres ailes et être seul maître à bord ? Très bien.  Cela s’accompagnera tout de même de quelques risques.

Les premières étapes pour démarrer une entreprise

Cette section explique comment démarrer une entreprise sans argent. Il vous donnera quelques conseils sur la façon de démarrer une entreprise et quelles sont les premières étapes pour démarrer une entreprise.

Voici quelques stratégies pour développer votre idée :

  • Brainstorming entre collègues et amis
  • Partage d’idée sur les réseaux sociaux
  • Faire des recherches sur des entreprises similaires dans votre industrie : Google est votre ami
  • Recherche des stratégies de prix et de marketing des concurrents : notez tout ce qui vous semble important (spoiler : tout est important)
  • Sondage auprès d’amis, de membres de la famille ou de personnes de votre secteur d’activité/emplacement pour obtenir des commentaires sur votre idée

Vous vous posez des questions sur votre avenir professionnel ? Trouvez des réponses sur le blog La Génération Active !

« Y’a t-il déjà un marché ? » doit être la question à se poser d’emblée. Si vous pensez que vous pouvez créer un objet de toutes pièces et le proposer au public alors que celui-ci ne le demande même pas, il y a fort à parier que vous irez droit dans le mur. Ne réinventez pas la roue : cherchez simplement l’idée, le produit, l’entreprise, le service, qui permettra de résoudre des problèmes. Formez-vous, lisez des blogs sur l’entreprise, sur le salariat, sur l’entreprenariat en France, sur les nouvelles technologies, sur les marchés émergents de demain, sur les nouveautés techniques, sur les révolutions industrielles… mais ne cherchez pas à concourir au concours Lépine. Vous être entrepreneur, pas inventeur de génie !

Apple n’a pas inventé le smartphone, Mercedes n’a pas inventé l’automobile, Google n’a pas inventé les moteurs de recherche. Ils ont répondu au marché en faisant mieux que leurs concurrents ou en axant leur stratégie sur un point précis. Ils n’ont pas cherché à plaire à tout le monde ou à inventer quelque chose de tout nouveau. Ils ont fait mieux que les autres ou différemment, et c’est déjà beaucoup.

Comment bien lancer son entreprise ?

Créer une entreprise peut être l’une des tâches les plus ardues pour un entrepreneur. Un entrepreneur débutant commettre des erreurs coûteuses qui finiront par coûter très che, à la fois en temps, en argent et… en motivation. Voici quelques-unes des erreurs courantes et coûteuses que commettent les entrepreneurs :

  • Ils ne prennent pas soin de leur santé : votre entreprise, en tant que nouvel entrepreneur… C’est vous ! Vous devez donc être en forme, en bonne santé, bref : vous devez prendre soin de vous pour être pleinement productif.
  • Ils n’investissent pas en eux-mêmes : si vous rebutez à vous former ou à investir dans des livres, des formations, des stages… alors vous n’avez pas compris un point essentiel de l’entreprenariat, à savoir la nécessaire amélioration continue de vos compétences.
  • Ils ne veulent pas déléguer : peur que quelqu’un d’autre fasse moins bien que vous ? Peur que ce quelqu’un vous coûte trop d’argent ? Malheureusement, les journées n’ont que 24h, et vous ne pouvez pas être un expert en marketing, design, industrie, packaging, e-commerce, e-mailing etc… Déléguez ce que vous ne savez pas faire ou ce que vous n’avez pas le temps de faire !
  • Ils passent trop de temps sur les réseaux sociaux ou à se comparer aux autres : on se fiche du voisin, de l’entreprise qui cartonne aux Etats-Unis ou de ce nouvel filtre Snapchat ! Lâchez les réseaux pendant quelques jours ou semaines, et observez le changement. Avez-vous vraiment besoin de vos 3h quotidiennes sur Instagram ?
  • Ils n’ont pas une vision claire de leur entreprise : ils ne savent pas vraiment où ils vont ni pourquoi ils y vont. Posez vous la question suivante : quel problème dois-je tenter de régler ? Votre produit doit être la réponse à ce problème.
  • Ils ne savent pas comment gérer les commentaires des clients : vos premiers clients sont mécontents ou pas totalement satisfaits ? Voyez cela comme une chance d’améliorer votre produit ou vos services. Tirez du positif dans le négatif !

Comment trouver des investisseurs pour son entreprise ?

Si vous êtes une start-up et que vous avez besoin de trouver des investisseurs, il y a un endroit où vous devez absolument vous rendre : les banques. Ces « prêteurs traditionnels » ne sont peut-être pas aussi séduisants que d’autres investisseurs potentiels, mais ils sont souvent les premiers prêts à tenter leur chance sur les petites entreprises.

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les banques financent les petites entreprises. Ils voient le risque comme une opportunité et souhaitent diversifier leurs portefeuilles d’investissement en investissant à la fois dans de grandes et de petites entreprises. Les banques offrent également un financement plus avantageux que ce que les startups peuvent obtenir d’autres endroits, car elles savent que si l’entreprise commence à se développer, elles y participeront également.

L’autre solution a plusieurs noms : crowdfunding, crowdlending, prêts privés… On peut globalement parler de “financement participatif”. Le financement participatif est l’acte de collecter des fonds pour une entreprise ou un autre projet en faisant appel à de nombreuses personnes, généralement en ligne. Le financement participatif peut également prendre la forme d’un financement en fonds propres, ce qui signifie que les contributeurs sont investis dans l’entreprise. Les investisseurs privés recherchent des entreprises avec un potentiel de rendement élevé et des taux de croissance élevés.