18 septembre 2021
vitrine avec inscription sale

3 étapes pour réussir votre planification commerciale

La planification des ventes est en réalité la première étape à réaliser pour votre plan financier. C’est un élément qu’aucune entreprise ne devrait manquer dans son plan d’affaires car il s’avère être un outil important primordial pour l’entrepreneur.

Cette planification est particulièrement importante pour le développement de votre entreprise. Le plan de vente doit donc être réaliste et fiable, car ce n’est qu’alors que vous pourrez poursuivre la planification globale dans votre entreprise. Tous les éléments dont vous devez tenir compte lors de la planification de vos ventes et comment vous pouvez créer ce plan de vente se trouvent plus bas dans cet article.

Qu’est-ce qu’un planning des ventes

Dans un plan de vente, vous devez toujours spécifier l’ampleur dans laquelle vous êtes susceptible de vendre des produits ou des services dans un certain laps de temps. La planification des ventes joue en effet un rôle important, en particulier dans votre plan d’affaires, car elle fait partie intégrante du plan financier. Dans votre plan de vente, vous devrez alors indiquer la quantité de vente espérée de votre produit ou service après la création de votre entreprise.

3 étapes pour établir une planification réaliste

Étape 1 : Calculez vos ventes minimales

Vous devez calculer vos ventes minimales dans la première étape de votre planification des ventes. Gardez toujours à l’esprit que cela doit être au moins suffisamment élevé pour que vous puissiez couvrir tous les coûts. Cependant, n’oubliez pas dans la planification que votre salaire doit également être sécurisée. Concrètement, cela signifie que vous devez savoir combien de vente vous devez faire chaque mois pour pouvoir en vivre en tant qu’indépendant.

graphique

Si vous êtes conscient de cette échelle, alors vous avez déjà fait un grand pas en avant. Connaitre ce chiffre est la seule façon de connaître son propre objectif : il est primordial de le fixer. De nombreux fondateurs commettent cette erreur et se contentent d’avoir une estimation de cette somme mais cela les mène inévitablement à l’échec.

Ne commettez pas cette erreur  et ne vous contentez pas de repousser négligemment cet objectif. Personne ne vous en voudra si votre planification des ventes ne ressemble pas à un lancement de fusée au début et que vous planifiez de manière très prudente, au contraire ! N’oubliez pas cependant que votre plan de vente doit être conçu de manière à ce que vous puissiez ensuite gagner votre vie dans une fenêtre de temps réaliste et ce sans problèmes majeurs.

Cet article devrait également vous intéresser : utiliser un plan financier à bon escient

Étape 2 : Effectuez une comparaison sectorielle

Vous connaissez maintenant vos ventes minimales. Cependant, cela ne signifie pas que vous pouvez désormais l’intégrer dans votre plan de vente en tant que variable fixe ou l’utiliser comme base pour évaluer d’autres mesures commerciales.

personnes qui réfléchissent à une stratégie de vente

Au contraire, vous devez d’abord vérifier votre chiffre d’affaires minimum déterminé pour voir si vous pouvez réussir sur le marché à long terme. Vous n’êtes pas obligé de compter en euros par jour pour atteindre votre minimum de ventes, par exemple : vendre un produit 100 fois par jour à un prix de 100 euros. L’objectif peut aussi se qualifier en nombre de personnes, par exemple : 20 personnes au maximum qui viennent chaque jour dans votre boutique. Avant de poser un chiffre, il est important pour vous d’étudier à quoi cela ressemble fondamentalement les objectifs dans votre industrie.

Étape 3 : Faire des études de marché et collecter des données

Avec les chiffres et les valeurs de votre comparaison sectorielle, vous avez maintenant franchi une nouvelle étape sur la voie de la planification de vos ventes. Mais même ici, il faut rester prudent. Les valeurs déterminées ne peuvent se refléter complètement sur votre entreprise et votre projet de start-up.

Vous devez regarder de plus près ces valeurs, en utilisant ce qu’on appelle une étude de marché. Ce n’est pas sorcier et vous n’avez pas besoin de beaucoup moyens ou d’instruments spéciaux pour le réaliser. Vous pouvez le faire en vous armant de patience et de rigueur. Renseignez-vous un peu sur votre secteur et n’hésitez pas à vous faire accompagner. Les véritables initiés du marché savent exactement quelles ventes vous pouvez réaliser de manière réaliste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *